Pardonner (9/12)

Élément de liste

On ne peut échapper à ses propres défauts, ni à ceux de son conjoint. La disposition à pardonner est donc cruciale. En pardonnant, tu te sentiras mieux et tu t’endormiras la conscience nette.

Il n’y a pas de bon mariage sans pardon. Autrement, le ressentiment et la méfiance se développent, ce qui est un poison pour le couple. Le pardon resserre les liens et rapproche.

Si tu as peiné ton conjoint, ne te dit pas simplement qu’il s’en remettra. Pour rétablir la paix, il faut souvent faire une des choses les plus difficiles qui soient dans le mariage : reconnaître ses torts. Néanmoins, fais-le avec humilité, en disant par exemple : “ Je regrette, chéri(e). J’ai eu tort. ” D’humbles excuses te vaudront le respect de ton conjoint et la tranquillité d’esprit, et accroîtront votre confiance mutuelle à tous les deux.

Écrit par la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avoir l’habitude d’exprimer sa reconnaissance (8/12)

Respecter son engagement envers son conjoint et son couple (10/12)